Déclaration sur les Balkans

Réunion du Comité des Elus locaux et regionaux de l'Internationale Socialiste, Cartaxo, Portugal, 10-11 septembre 1999

Après avoir entendu le témoignage de plusieurs maires de la région des Balkans, provenant notamment de villes de Serbie dirigées par l'opposition démocratique et du Monténégro,

Constatant que les dégats considerables causés par la guerre, tant au Kosovo qu'en Serbie, risquent d'avoir des répercussions catastrophiques pour les populations à l'arrivée de l'hîver,

Constatant la situation particulière du Monténégro qui souffre à la fois de l'embargo économique et de la répression du régime Milosevic, ainsi que la présence de nombreux réfugiés et personnes déplacées,

Constatant que la guerre, notamment par la déstruction des ponts sur le Danube, et des chemins de fer, empêche que les échanges économiques entre plusieurs pays du Sud Est européen et le reste de l'Europe s'opèrent dans de bonnes conditions,

Constatant que l'unique moyen de rétablir durablement la paix et la sécurité dans cette région est d'y construire de véritables démocraties respectueuses des droits de tous les habitants.

Le Comité des Elus locaux et régionaux de l'Internationale Socialiste, réuni à Cartaxo les 10-11 septembre 1999,

Lance un vibrant appel à la solidarité des villes du monde entier afin d'apporter une aide à la reconstruction et à la démocratisation des Balkans, notamment en établissant des parténariats avec les autorités locales qui oeuvrent en faveur de la paix, de la démocratie, de la justice sociale et du respect des droits de la personne humaine, et

Considère aussi qu'il est urgent, dans l'intérêt économique de l'ensemble de la région, de prendre les mesures nécessaires afin de permettre à nouveau le trafic fluvial sur le Danube.

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.