Le Comité de l’IS sur le Désarmement s’est réuni à New York

17 Novembre 2009

Des membres du Comité de l’Internationale Socialiste sur le Désarmement a convenu aux Nations Unies à New York le 17 novembre 2009, de discuter de deux thèmes qui sont au centre de l’agenda de l’IS aujourd’hui : « Renforcer le Traité de Non-Prolifération (TNP) et le Désarmement Nucléaire » et « le bouclier antimissile et les nouveaux Contrôles des Armes ».

A l’ouverture de la réunion, le Secrétaire Général de l’IS Luis Ayala a rappelé la longue tradition et la contribution de l’Internationale Socialiste pour la Paix et le Désarmement, déclarant qu’aujourd’hui cela était de nouveau en haut de notre agenda. Il était fier de la contribution excellente du Comité à la dernière réunion du Conseil à Budva et attend avec impatience que ce travail continue, en particulier en lien avec la prochaine conférence du TNP en 2010.

Le Président du Comité, Rolf Mützenich (SPD, Allemagne), a ensuite insisté sur le fait que les questions en relation au désarmement ont besoin de réponses social-démocrates et son parti, sous le nouveau leadership de Sigmar Gabriel, était prêt à faire des progrès sur ces questions. Il a rappelé les 10 points clés admis à la dernière réunion qui ont été endossés par le Conseil, il a insisté sur le besoin de discuter de la question du contrôle des armes et du bouclier antimissile, en faisant référence à la position de la Russie sur cette question.

Les discussions du Comité ont ensuite profité d’une introduction des thèmes par Marc Saxer, un spécialiste des contrôles des armes et du désarmement du FES, et par Rhianna Kreger de l’Institut sur la Sécurité Globale basé à New York.

Durant les débats sur l’agenda étendu sur la sécurité, les participants ont souligné plusieurs questions diverses à inclure aux discussions, comme la sécurité humaine, qui doit faire part de la position socialiste, encourageant les initiatives des puissances moyennes, le rôle des parlementaires dans les différents forums nationaux et internationaux, adoptant une approche « holistique » du TNP et faisant pression pour le soutien des engagements précédents, le traitement du problème du trafic de matières nucléaires, ou la question non définie de la « prochaine génération » des cyber armes. Il a été noté qu’il y avait actuellement plusieurs signaux positifs sur le plan international qui doivent être maximisé et qu’il était aussi ressenti que l’Europe avait besoin d’être encouragée pour être plus pro-active.

Le Comité a discuté et s’est accordé sur un projet de déclaration pour la prochaine réunion du Conseil de l’IS à Saint-Domingue, sous le thème de l’ordre du jour du Conseil « Travailler pour un monde libéré des armes nucléaires et pour le contrôle des armes ».

En termes de futures activités, il a été convenu qu’avant le premier Conseil de l’IS l’année prochaine, le Comité se réunira en Afrique, en avril ou début mai 2010, avec comme thème principal les armes légères et les petites armes.

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.