Déclaration

Renforcer la démocratie et poursuivre une croissance durable et équitable dans la région Asie-Pacifique, 7-8 octobre 2011

Réuni à Oulan-Bator, Mongolie le 7-8 octobre 2011, le Comité Asie-Pacifique de l’IS:
 

Tout en discutant la situation nationale de pays de la région, a réitéré qu’un environnement démocratique est nécessaire pour promouvoir l’agenda social-démocratique, permettant aux droits égaux de prospérer.
 

Le Comité reconnait le service inlassable de l’Internationale Socialiste et salue ces efforts incessants pour promouvoir l’agenda social-démocratique. Il est convaincu que l’IS, ayant 160 partis membres du monde entier, est une organisation mondiale qui doit continuer à avancer avec son agenda prenant en considération toutes les réalités prévalant à travers le monde et assurant une participation équilibrée de tous les partis membres dans toutes ses structures.


Sur le Pakistan:


En tant qu’allié clé dans la guerre contre le terrorisme, le Pakistan a souffert le plus de pertes de tous les pays du monde. Malgré cela, Le Parti du peuple du Pakistan, continue de protéger son agenda progressiste et reste engagé à éliminer le terrorisme et de rendre l’avenir du Pakistan libre de terreur.


Compte tenu du rôle essentiel du Pakistan et des sacrifices dans cette guerre dans l’intérêt plus large de la région et du monde, il est impératif que la lutte du Pakistan soit reconnue et admise. En tant que membre de l’Internationale Socialiste, le Parti du peuple du Pakistan a progressé dans son agenda démocratique sans se laisser intimider et continue de perpétuer la lutte de la Première ministre Benazir Bhutto qui a donné sa vie pour défendre les valeurs social-démocratiques. 


Sur le conflit frontalier entre le Cambodge et la Thaïlande:

 

Le Comité Asie-Pacifique salue les efforts faits par les gouvernements du Cambodge et de Thaïlande dans le conflit frontalier entre les deux pays et soutient le dialogue pacifique en place pour restaurer la paix et la stabilité basée sur la loi internationale ainsi que sur leur engagement de se conformer aux décisions prises par le Cour Internationale de Justice (CIJ) sur cette question.

 

Il salue également le fait que les deux parties impliquées se sont abstenues de tout recours à la force depuis que le nouveau gouvernement est arrivé au pouvoir en Thaïlande et exhorte les deux côtés à respecter les décisions de la CIJ en ce qui concerne le retrait de forces armées de la zone démilitarisée provisoire autour du Temple de Préah Vihéar.

 

Le Comité félicite le Cambodge à l’occasion de son 20ième anniversaire célébrant l’Accord de Paix de Paris signé le 23 octobre 1991 entre des partis politiques du Cambodge en présence de l’ONU et de 18 gouvernements en tant que parties signataires.

 

Sur la Birmanie/Myanmar:


Le Comité Asie-Pacifique de l’IS est hautement encouragé par les développements positifs ayant lieu en Birmanie/Myanmar depuis la libération d’Aung San Suu Kyi et exprime son espoir que ces développements se traduiront en un pas décisif vers la démocratie.
 

Le Comité exprime son plein soutien à Aung San Suu Kiy et à la Ligue nationale pour la démocratie dans leurs efforts pour une transition pacifique vers une réelle démocratie avec le plein respect des droits et libertés du peuple de Birmanie.


Le Comité appelle à la libération immédiate de tous les prisonniers de conscience encore incarcérés dans le pays ainsi qu’à la reconnaissance de tous les partis politiques et de leur droit d’être impliqué dans le processus de réconciliation nationale.  


Sur Timor-Leste:


Le Comité félicite Timor Leste de consolider la paix et la stabilité ainsi que FRETILIN d’avoir tenu avec succès des élections directes du leadership du parti, faisant partie du processus général de renforcer les partis politiques de la région en tant qu’acteurs fondamentaux dans une société démocratique.
 

_____________________

 

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.