Déclaration sur le Pakistan

Réunion du Comité Asie-Pacifique de l’Internationale Socialiste Manille, 20-21 mai 2011

original: anglais

Le Comité Asie-Pacifique de l’Internationale Socialiste, en discutant la situation au Pakistan, a noté que le Pakistan, en tant qu’allié clé en première ligne dans la lutte contre le terrorisme, a perdu plus de 30.000 personnes dans des attentats suicides, parmi eux 5000 membres des forces armées, et que 12.000 citoyens ont été blessés. Aujourd’hui le monde entier doit comprendre que le Pakistan a payé et continue de payer le prix le plus fort dans la lutte pour la paix dans la région et en conséquent, dans le monde.

L’ancienne première ministre Benazir Bhutto a fait progresser la lutte pour la justice sociale, la modération et la démocratie au Pakistan, et a donné la force aux gens de lutter contre l’extrémisme et la dictature. C’est cette force et cet esprit progressiste qui reste engagé à éliminer le terrorisme et à rendre l’avenir du Pakistan et du reste du monde libre du terrorisme. Compte tenu du rôle pivot du Pakistan et de nombreux sacrifices, il est impératif que le Pakistan, avec tous les autres pays de la région, soit inclus et consulté dans les discussions internationales et dans les projets pour aller de l’avant en Afghanistan.

Le Comité, rappelant les déclarations précédentes de l’Internationale Socialiste concernant le terrorisme, note que le Parti du peuple de Pakistan est déterminé de ne pas laisser des extrémistes saboter son programme social-démocratique et réitère son plein soutien au PPP dans ces efforts. 

 

________________

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.