Déclaration sur le différend entre le Cambodge et la Thaïlande

Réunion du Comité Asie-Pacifique de l’Internationale Socialiste Manille, 20-21 mai 2011

original: anglais

Le Comité Asie-Pacifique de l’Internationale Socialiste exprime sa préoccupation face à la situation à la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande, particulièrement en ce qui concerne les affrontements récents incluant des opérations d’artillerie à grande échelle, l’utilisation de bombes à sous-munitions et d’assauts sur le sol qui peuvent affecter la paix et stabilité régionale.

Le Comité Asie-Pacifique de l’Internationale Socialiste appelle les parties à établir un cessez-le-feu permanent et à résoudre la situation de manière pacifique par un dialogue politique efficace. Dans ce contexte, il appelle particulièrement à tous les acteurs politiques et organisations de société civile de Thaïlande et du Cambodge de poursuivre activement des initiatives pour garantir le dialogue et des mesures de confiance afin de parvenir à une issue pacifique du conflit actuel.

Le Comité exhorte les deux parties de respecter tous les traités et pactes internationaux sous le droit international et la Charte des Nations unies.

Le Comité Asie-Pacifique de l’Internationale Socialiste soutient la déclaration du Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon, exhortant les deux pays de prendre « des mesures immédiates pour un cessez-le-feu efficace et vérifiable ». Ainsi, l’introduction des observateurs militaires indonésiens désignés par l’ASEAN dans les zones de conflit, sous le mandat du Conseil de sécurité des Nations unies, est nécessaire.

Saisissant cette opportunité, nous demandons au Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO d’organiser une mission d’experts pour évaluer les dégâts faits au site du patrimoine mondial Preah Vihear afin de préserver la propriété de l’humanité. Gardant à l’esprit que les conventions de l’ONU visent la promotion de l’entente entre les nations dans le domaine de l’héritage culturel, nous appelons l’UNESCO à améliorer davantage les conventions concernées afin d’éviter des conflits et malentendus liés à l’héritage culturel et surtout à l’héritage cultural transfrontalier.

 

______________

 

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.