Réunion du Comité Afrique de l'IS à Ghana

15-16 juin 2007

Le Comité Afrique de l’Internationale Socialiste s’est réuni à Accra, Ghana, les 15 et 16 juin 2007. Les débats ont porté sur trois thèmes: ‘Respecter l’engagement démocratique en Afrique : une évaluation des processus électoraux’; ‘Résoudre les conflits en Afrique: le cas de la Côte d’Ivoire’ et ‘Faire face à la pauvreté urbaine et traiter les causes de la migration: politiques de création d’emploi. A l’issue des discussions riches et fructueuses, il a été retenu:

 

A - A propos du respect de l’engagement démocratique et de l’évaluation des processus électoraux :

1. De créer des mécanismes capables de permettre aux acteurs politiques concernés, aux bailleurs de fonds et aux observateurs, de pouvoir participer à l’élaboration et à la mise en place des processus électoraux, et ce en amont et en aval, ce qui permettrait de donner plus de valeur et plus de portée à l’intervention des bailleurs de fonds et au rôle des observateurs.

2. De prévoir et de mettre en œuvre un système de sanctions qui punirait les leaders et gouvernements responsables du non respect des règles démocratiques et des procédures électorales établies, et non pas les populations innocentes. Ce système serait fondé sur un consensus convenu par les parties citées plus haut.

3. D’accepter l’invitation du Congrès National Démocratique du Ghana, d’observer les prochaines élections présidentielles et législatives prévues début décembre 2008.

 

B - A propos des règlements des conflits en Afrique: Le cas de la Côte d’Ivoire:

1. Si les conflits en Afrique continuent d’être une sérieuse préoccupation, il a été reconnu pour ce qui est du cas de la Côte d’Ivoire, qu’après 5 ans de guerre fratricide, nonobstant l’intervention des organisations régionales et internationales, le Président Gbagbo a fait un effort de dépassement à la fois appréciable et louable pour signer avec le Premier Ministre Soro, l’accord de Ouagadougou du 4 mars afin de mettre un terme aux hostilités et de procéder au désarmement des rebelles. Pour assurer une solution durable et honorable pour les parties il sera nécessaire que les Ivoiriens réapprennent à vivre ensemble dans un respect mutuel avec une profonde volonté de pardon et d’oubli, comme ce fut le cas en Afrique du Sud pour surmonter les séquelles laissées par le système de l’Apartheid. Le Comité Afrique de l’Internationale a pris l’engagement de soutenir et d’accompagner ce processus de paix et de réconciliation nationale.

2. En ce qui concerne le Sahara occidental, le Comité a salué les négociations directes qui vont être entreprises par les parties suite à la résolution 1754 du Conseil de sécurité des Nations Unies, dans la recherche d’une solution à ce conflit de longue date. Le Comité a lancé un appel pour que tous les efforts soient réalisés pour le succès de ces négociations, respectant des principes consacrés dans la Charte des Nations Unies et de l’autodétermination du peuple du Sahara occidental.

 

C- A propos du troisième thème: Faire face à la pauvreté urbaine et traiter les causes de la migration: politiques de création d’emploi :

La réunion s’est penchée en détails sur les causes de la migration et a fait les recommandations suivantes aux responsables politiques:

1. Les systèmes éducatifs devraient être re-conceptualisés pour mettre en avant la formation des jeunes dans le domaine de l’agriculture afin que ceux-ci acquièrent les connaissances et capacités nécessaires pour pouvoir jouer un rôle productif dans leurs localités, et éviter la migration rurale urbaine ; ainsi que la formation de cadres moyens dans tous les secteurs de l’économie.

2. Les gouvernements devraient mettre en place des alliances globales avec des organisations gouvernementales et non gouvernementales pour créer plus d’emplois dans les zones rurales afin de les développer et attirer la jeunesse.

3. Provoquer une réunion entre les gouvernements africains concernés et l’Union européenne afin d’élaborer une politique concertée en ce qui concerne la migration vers les pays européens. Le Comité a également soutenu la tenue du Sommet Europe-Afrique prévu pour décembre 2007.

 

Participants

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.