Comités de l'IS


Monde arabe

28-29 octobre 2011

Images (43)


Images

+13

Print this article   Email this to a friend

Comité spécial sur le monde arabe

L’esprit de Crète: démocratie et liberté pour les peuples des nations arabes

28-29 octobre 2011


DECLARATION
Gagner la transition vers la démocratie dans le monde arabe
 
original : anglais

Avec la participation de leaders, délégués et représentants de forces progressistes démocratiques d’Egypte, Irak, Liban, Libye, Mauritanie, Maroc, Palestine, Syrie, Tunisie, Sahara occidental, Yémen et d’autres membres de l’organisation, le Comité spécial sur le monde arabe de l’Internationale Socialiste, établi par le Conseil de l’IS à Athènes en juillet 2011, a tenu sa réunion constituante sur l’île de Crète, accueillie par le Mouvement socialiste panhéllenique (PASOK).
 
Dix mois après que la mobilisation des peuples arabes pour les libertés et droits a commencé en Tunisie, faisant descendre des millions de citoyens dans les rues de villes arabes avec le courage et la détermination d’amener le changement et de laisser derrière eux l’autoritarisme et la dictature, une page cruciale de l’histoire continue d’être écrite preuve du fait que les nations arabes se contenteront uniquement avec la démocratie. D’importantes victoires ont été remportées dans la lutte contre les tyrans ou dictateurs et les efforts pour mettre fin à la répression continuent sans répit dans d’autres pays de la région.
 
L’Internationale Socialiste qui depuis le premier jour a soutenu ces mouvements, est déterminée à continuer d’être engagée aux côté de toutes ces forces politiques et de société civile afin d’aider à concrétiser pleinement la vision et les objectifs de la grande majorité des peuples dans les pays arabes qui, même au prix de leurs vies, transforment le visage de leurs sociétés.
 
Parvenir à la gouvernance démocratique et aux droits politiques, sociaux et économiques pour tous est l’objectif immédiat et la promesse qui inspire et anime tous ceux se réunissant en Crète aujourd’hui. Le développement de nouvelles forces politiques prendra son temps, la rédaction de nouvelles constitutions démocratiques nécessitera l’attention de beaucoup de gens, l’organisation d’élections libres et justes devra être bien préparée, mais l’exigence et l’urgence de gagner la transition démocratique maintenant ne peut pas être repoussée à plus tard.
 
Lors des échanges tenus par les participants, les obstacles, dilemmes et défis que la nouvelle situation présente ont été reconnus et identifiés.
 
Le comité considère que la légitimation de la volonté du peuple est cruciale et une priorité déterminante pour assurer la durabilité des nouvelles démocraties. Ceux qui persistent à conserver le pouvoir de manière illégitime doivent céder devant l’appel à la démocratie; ceux qui sont engagés dans l’organisation de la transition doivent répondre aux attentes du peuple de mettre en place sans délai inutile les changements démocratiques attendus à présent, et le soutien et la solidarité de la communauté internationale de ces nouveaux systèmes politiques émergeants doit être une priorité.
 
 Les participants à la réunion ont souligné que les priorités sur la feuille de route pour la démocratie dans le monde arabe devaient inclure, premièrement, la pleine participation de tous les citoyens dans le processus politique, indépendamment de leur religion, origine ethnique ou conviction politique; deuxièmement, l’établissement ou le renforcement d’institutions fiables, transparentes et efficaces qui devraient inclure les femmes en accord avec leur rôle important dans la lutte démocratique; troisièmement, l’égalité des chances pour tous en ce qui concerne les droits économiques et sociaux, y compris des emplois décents, des systèmes de santé, l’éducation et des services publics efficaces; et quatrièmement l’utilisation des ressources naturelles et autres au bénéfice de leurs populations d’aujourd’hui et des générations futures.
 
L’Internationale Socialiste surveillera de près les processus électoraux dans le monde arabe. Les élections libres et justes récentes en Tunisie avec un niveau élevé de participation ont été un pas positif et encourageant sur le chemin vers une transition réussie à la démocratie. Nous espérons que toutes les mesures nécessaires seront prises pour assurer des élections transparentes et équitables en Egypte dans les mois à venir. Les participants ont exprimé leurs meilleurs vœux de réussite à l’USFP pour les prochaines élections au Maroc. La réunion est convenue de la nécessité essentielle d‘élections libres et justes en Mauritanie comme condition préalable à une véritable démocratie dans ce pays.Le Comité a félicité le Conseil national de transition (CNT) et le peuple libyen sur la libération de leur pays, soulignant le soutien de l’Internationale Socialiste dans leurs efforts de reconstruction et de réconciliation nationale. La violence persistante du système syrien contre son propre peuple, avec la mort d’innombrables civils innocents manifestant pour la liberté et la démocratie, a été fermement condamnée par tous les participants qui ont réitéré le soutien de l’Internationale pour la lutte démocratique du peuple syrien. La protection de civils en Syrie est primordiale et l’Internationale restera saisie de cette situation afin de garantir la vie des manifestants.
 
De même, le Comité a déploré et condamné la violence persistante contre le peuple du Yémen par le régime de Saleh et a exigé le départ du chef de l’Etat actuel et une transition immédiate à la démocratie. Le peuple du Yémen peut compter sur notre soutien et solidarité entier alors qu’ils courageusement descendent dans les rues de leurs villes, risquant leurs vies afin de poursuivre un avenir dans lequel leurs voix pourront être entendues. Le Comité a souligné l’exemple de Tawakkul Karman du Yémen, lauréate du Prix Nobel de la paix de cette année, et est convenu de l’inviter à s’exprimer devant une réunion de l’Internationale Socialiste. Le Comité a réitéré le soutien de l’Internationale Socialiste à l’adhésion de la Palestine aux Nations unies suivant la reconnaissance de l’Etat de la Palestine basé sur les frontières de 1967 ainsi que l’appel de l’IS pour une reprise immédiate des négociations tel que proposée par Président Abbas menant à une solution de deux Etats, qui est la clé à la stabilité régionale. Les participants sont convenus lors de la réunion qu’une contribution importante à cette stabilité serait également une solution pacifique et durable du conflit au Sahara occidental, en accord avec les résolutions prises par le Conseil de l’IS à Athènes en juillet dernier. L’enlèvement récent de travailleurs humanitaires européens d'un camp de réfugiés à Tinduf a et condamné et la réunion a exigé leur libération immédiate.
 
Parmi les objectifs du Comité et l’orientation de son futur travail se trouvaient le soutien et la solidarité avec ceux dans les premiers rangs de la lutte démocratique, tirer des leçons et partager des expériences, le développement d’une vision commune parmi ceux impliqués dans son travail, la recherche de définitions et politiques communes à mettre en place ainsi que promouvoir une culture de mise en réseau au-delà des frontières nationales et entre les peuples.
 
Reconnaissant l’importance historique et symbolique du lieu de la réunion, les participants se sont engagés à mettre en place, avec la plus haute priorité, une nouvelle entreprise commune, qu’ils ont décidé d’appeler « l’esprit de Crète », pour la démocratie et la liberté pour le peuple des nations arabes.
 
_____________
 
 



Activités apparentées

Si vous recherchez une réunion antérieure, veuillez consulter la section BIBLIOTHEQUE.



Porno izle woodman castingx Porno izle Brazzers Amateur Porn