Print this article   Email this to a friend

Déclaration Balfour

L’Internationale Socialiste sur le centenaire de la déclaration Balfour

02 novembre 2017

Il y a cent ans aujourd’hui, lors de la Première Guerre mondiale, le ministre des Affaires étrangères britannique Arthur Balfour a fait part du soutien du gouvernement de son pays à l’établissement d’un « foyer national pour le peuple juif en Palestine », dans une déclaration qui a eu un impact profond sur l’histoire du Moyen-Orient qui a suivi et sur les peuples d’Israël et de Palestine. La promesse de Balfour a ouvert la voie à la déclaration d’un État d’Israël indépendant en 1948 puis à son adhésion en tant que membre des Nations Unies en 1949.

À l’occasion de cet anniversaire et en dépit des conflits, des guerres et des souffrances humaines de ces cent dernières années, nous pouvons apprécier le fait que les aspirations et les besoins d’un peuple ont poussé la communauté internationale à agir en faveur de sa quête d’un État. Les défis demeurent néanmoins pour répondre de manière égale aux aspirations et aux besoins du peuple palestinien, dans l’attente depuis toutes ces années de voir ses droits reconnus et respectés.

L’engagement pris il y a cent ans dans la déclaration Balfour selon lequel « rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civils et religieux des collectivités non juives existant en Palestine » n’a pas été pleinement respecté, et nombreux de ces droits n’ont cessé d’être érodés. Par ailleurs, la déclaration a clairement omis de mentionner les droits politiques et fut rédigée sans consulter ces communautés anonymes. Le statut inégalitaire octroyé aux populations non-juives par la déclaration Balfour a contribué, au cours des décennies qui ont suivi, à alimenter des conflits non résolus entre Arabes et Juifs dans tout le Moyen-Orient.

L’Internationale Socialiste considère depuis longtemps qu’un règlement juste et durable du conflit israélo-arabe est une condition préalable à la paix régionale au Moyen-Orient, ce qui exige que l’ensemble des droits – civils, religieux et politiques – du peuple palestinien soient respectés. Nous ne pouvons y parvenir que par une pleine reconnaissance internationale d’un État palestinien indépendant vivant en paix côte à côte avec Israël sur la base des frontières de juin 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale. Ceci s’est vu reflété à de nombreuses occasions dans les positions adoptées par l’Internationale Socialiste, avec le soutien de ses partis membres israéliens et palestiniens, rappelant le droit du peuple palestinien à former un État. L’Internationale Socialiste s’est également mise d’accord pour que chacun des partis membres de l’organisation présent dans la formation de son gouvernement national veille à ce qu’il reconnaisse l’État de Palestine.

À ce jour, bien que 136 des 193 États membres de l’ONU aient désormais reconnu l’État de Palestine, ce dernier a le statut d’« État non membre observateur » aux Nations Unies. Il est grand temps pour l’ensemble de la communauté internationale et pour les Nations Unies de prendre des mesures décisives et courageuses, en octroyant non seulement leur reconnaissance tant attendue et inconditionnelle de l’État de Palestine, mais également le soutien nécessaire pour garantir que la viabilité de cet État soit une réalité tangible. Ce n’est que sur cette base que la paix et la sécurité, dans le cadre d’une solution de deux États souverains et démocratiques jouissant du même statut, pourront être atteintes. 

 

____________________
 
 

Internationale Socialiste





Resolutions et Decisions du XXV Congres de l'IS


Rapport au XXV Congrès de l'IS


 

Presse

 

Revue de presse des dernières activités

 

      

     

 
 

Partis membres au gouvernement


Liste des partis membres de l'IS au gouvernement

 

Congrès des
partis membres

 

 

VENezUELA

 

Finances de l'Internationale

Budget et comptabilité

NIGERIA

Elections

 

Somaliland
Présidentiel
13 novembre 2017

 

Chili
Présidentiel et parlementaire
19 novembre 2017

 

Népal
Parlementaire
26 novembre 2017

 

Rapport du Secretaire General




Résolutions et décisions du XXIV Congres




journée internationale de la femme


Planète 50-50 d'ici 2030:
Franchissons le pas pour l'égalité des sexes

Ouganda

Soutenir la démocratie en Ouganda


22 FÉVRIER 2016


Ces dernières années, les peuples d’Afrique ont continué à progresser et à se rapprocher de la gouvernance démocratique dans un nombre important de pays de la région. Aujourd’hui, les habitants de ce continent sont de plus en plus nombreux à bénéficier de libertés et de droits, des conditions préalables au progrès, au développement et à la paix. Les membres de l’Internationale socialiste dans un grand nombre de pays d’Afrique ont été des protagonistes et des acteurs d’une période de changement qui a introduit de nouvelles opportunités et donné un nouveau visage à la vie politique du continent. Pourtant, l’autoritarisme, l'oppression et autres maux du passé s’attardent encore dans la vie politique de certains pays de la région...

Pakistan

Solidarité de l’IS avec le peuple du Pakistan


28 Mars 2016


L’Internationale socialiste exprime sa solidarité avec le peuple du Pakistan alors qu’il confronte le terrible attentat commis hier près de Lahore. Plus de 70 personnes ont trouvé la mort alors qu’elles passaient un dimanche après-midi au parc, dont de nombreuses femmes et enfants. Plus de 300 personnes ont également été blessées. Nous dénonçons avec force cet acte de violence, comme nous l’avons fait pour les autres attaques terroristes au Pakistan et ailleur. Nos pensées et condoléances vont aux familles et amis des victimes et notre compassion va à toutes les personnes blessées et traumatisées par cet attentat... 


venEZUELA

L'IS dénonce la déclaration d'inconstitutionnalité de la loi d'amnistie et réconciliation au Venezuela


12 avril 2016


L’Internationale Socialiste dénonce le grave mépris de la volonté souveraine du peuple vénézuélien et l’usurpation de pouvoir par la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême (TSJ) du pays suite à son annonce hier déclarant l’inconstitutionnalité de la loi pour l’amnistie et la réconciliation nationale qui avait été approuvée par une majorité à l’Assemblée nationale le 29 mars dernier. La victoire écrasante aux élections à l’Assemblée nationale début décembre 2015 se fondait sur une proposition claire aux citoyens...

La CEI, le Caucase et la Mer Noire

L’IS lance un appel à l’arrêt immédiat des affrontements entre les Azerbaidjanais et les Arméniens


04 AVRIL 2016


hostilités et affrontements qui se sont produits au cours des dernières 48 heures entre les Azerbaidjanais et les Arméniens, se soldant par la perte regrettable de nombreuses vies. Notre Internationale lance un appel pour un cessez-le-feu immédiat et un arrêt de ces hostilités, tout en rappelant la nécessité urgente de la reprise du dialogue dans le cadre du Groupe de Minsk, un organisme accepté par l’Arménie et l’Azerbaïdjan et reconnu par les organisations multilatérales, afin de résoudre par la négociation et conformément aux principes du droit international...

france

L’IS condamne l’attaque terroriste de Nice et est solidaire de la France


15 JUILLET 2015



L’Internationale Socialiste condamne vigoureusement l’infâme attaque terroriste de la nuit dernière pendant les festivités de la fête nationale française à Nice, qui a coûté la vie à au moins 84 hommes, femmes et enfants, et gravement blessé de nombreux autres. Cette attaque effroyable s’inscrit dans la droite ligne des actes de terrorisme successifs perpétrés contre des innocents en France et dans d’autres pays à travers le monde, les extrémistes cherchant à instaurer un climat de peur et à faire trembler la démocratie ainsi que les droits et les libertés pour lesquels les peuples du monde entier ont lutté.....

Turquie

L’IS condamne la tentative de coup d’État et appuie la démocratie en Turquie


16 JUILLET 2016


L’Internationale Socialiste condamne la tentative de forces armées en Turquie, au cours de la nuit dernière et aux premières heures du jour ce matin, de reversement du gouvernement légitimement élu du pays. Notre organisation reprend à son compte et appuie pleinement les déclarations claires et sans équivoque des chefs du CHP et du HDP, membres de notre famille politique mondiale, alors que la tentative de coup d’État est en cours. Kemal Kılıçdaroğlu, chef du CHP, a déclaré que le pays a été victime de coups d’État par le passé et que ces événements ne devraient jamais se reproduire en Turquie...