Print this article   Email this to a friend

Venezuela

Les envoyés de l’Internationale Socialiste se voient refuser une rencontre avec Leopoldo López dans sa prison vénézuélienne

15 novembre 2014


José Antonio Viera-Gallo, éminent juriste et socialiste chilien, très expérimenté en matière de service public dans son pays, où il a été député, président de l’Assemblée, sénateur, ministre Secrétaire général de la Présidence et ministre du Tribunal constitutionnel de la république du Chili, accompagné de Claudio Herrera, avocat, professeur de droit à l’université du Chili et collaborateur du Secrétariat de l’International Socialiste, se trouvent à Caracas du 13 au 16 novembre afin d’examiner au nom de l’IS les circonstances dans lesquelles Leopoldo López, leader du parti Volonté populaire, et de nombreux autres prisonniers politiques ont été emprisonnés. Ils ont également pour mission de formuler des recommandations en vue d’obtenir rapidement leur libération.

Aujourd’hui, le 15 novembre, les représentants de l’IS ont essayé de rendre visite à Leopoldo López, qui est emprisonné arbitrairement depuis neuf mois dans le centre carcéral militaire de Ramo Verde. Ils étaient accompagnés de son épouse et ses parents.

Les autorités pénitentiaires leur ont refusé cette visite, prétextant que Leopoldo López était sous le coup d’une mesure disciplinaire après avoir, avec les autres prisonniers politiques, cogné les barreaux de leurs cellules avec leurs couverts. En effet, ces derniers protestaient contre la décision de la juge chargée de leur dossier, laquelle a refusé la demande de libération formulée par le Groupe de travail sur la détention arbitraire de l’ONU.

Pendant que la délégation tentait d’obtenir un droit de visite, Leopoldo López et ses compagnons ont accroché aux barreaux de leurs cellules une banderole concernant leur emprisonnement et ont salué leurs proches, tout en dénonçant la violation de leurs droits. En réponse, les gardes ont activé la sirène d’un véhicule militaire afin de couvrir leurs revendications dans un vacarme assourdissant.

Face à l’impossibilité d’accéder à la prison, l’envoyé spécial de l’IS, José Antonio Viera-Gallo, a prononcé la déclaration suivante devant les médias présents :

« Indépendamment de la situation politique du Venezuela, l’IS a envoyé ces représentants pour constater par elle-même la détention de Leopoldo López, qui est considérée comme arbitraire par le Groupe de travail des Nations unies, lequel enjoint les autorités vénézuéliennes à libérer le détenu. »

José Antonio Viera-Gallo a regretté la décision de la juge de première instance, qui a refusé la demande de libération des Nations unies. Il a également regretté de ne pas pouvoir rencontrer Leopoldo López et a prévenu que cette situation fragilise gravement les droits de l’homme. « La détention de Leopoldo López n’est absolument pas justifiée. L’accusation à son encontre n'a aucun fondement juridique. Il n’existe pas non plus de raison de lui interdire les visites. »

José Antonio Viera-Gallo aurait souhaité pouvoir exprimer l’opinion de l’IS directement au gouvernement vénézuélien, auprès duquel de nombreuses démarches ont été entreprises au plus haut niveau, demandes qui sont restées lettres mortes.

Par ailleurs, lors de sa visite à Caracas, la délégation a rencontré les partis membres de l’IS, les représentants de la Mesa de Unidad Democrática (MUD), la conférence épiscopale du Venezuela et d’autres acteurs pertinents de la vie publique vénézuélienne.

Cette visite fera l’objet d’un compte rendu lors du Conseil mondial de l’IS les 12 et 13 décembre prochains à Genève, en Suisse.

 

_________________________


Couverture de presse
 

 

Internationale Socialiste





XXV Congrès de l'IS

In Memoriam

 


Etienne Tshisekedi
1932 - 2017

Prochainement

 

►Réunion du Comité d'Étiques de l'IS
►Réunion du Comité des Finances de d'Administration
Carthagène, Colombie
28 février 2017

 

►Réunion du Présidium de l'IS
►Reunión du Conseil de l'IS
Carthagène, Colombie
1 mars 2017

 

XXV Congrès de l'IS
Carthagène,
Colombie
2-3-4 mars 2017

Presse

 

Revue de presse des dernières activités

 

      

     

 
 

IN MEMORiam

 

 
Mário Soares
1924 - 2017
 

In Memoriam

 
 
Charif Fayyad
Ancien Secrétaire général du PSP, Liban
1937 - 2016
 

VENezUELA

 

iN Memoriam

 


Shimon Peres

1923 - 2016

Partis membres au gouvernement


Liste des partis membres de l'IS au gouvernement

 

Finances de l'Internationale

Budget et comptabilité

In MemoRIAM

 
 
Michael Rocard

1930 - 2016

Congrès des
partis membres

 

Parti Africain de l'Indépendance du Cap-Vert, PAICV
Cap-Vert
XV Congrès
17-19 février 2017

 

in memorIam

  

NIGERIA

iN Memoriam

 

 

Mohamed Abdelaziz 
1947 - 2016
 

iN Memoriam

 

 

Elections

 
Arménie
Parlementaire
2 avril 2017

 
La Gambie
Parlementaire
6 avril 2017

 
Serbie
Presidential
9 avril 2017

 
France
Presidential
23 avril 2017

 
France 
Parlementaire
11 juin 2017

 

Journée mondiale des réfugiés



 

Rapport du Secretaire General




Résolutions et décisions du XXIV Congres




Ouganda

Soutenir la démocratie en Ouganda


22 FÉVRIER 2016


Ces dernières années, les peuples d’Afrique ont continué à progresser et à se rapprocher de la gouvernance démocratique dans un nombre important de pays de la région. Aujourd’hui, les habitants de ce continent sont de plus en plus nombreux à bénéficier de libertés et de droits, des conditions préalables au progrès, au développement et à la paix. Les membres de l’Internationale socialiste dans un grand nombre de pays d’Afrique ont été des protagonistes et des acteurs d’une période de changement qui a introduit de nouvelles opportunités et donné un nouveau visage à la vie politique du continent. Pourtant, l’autoritarisme, l'oppression et autres maux du passé s’attardent encore dans la vie politique de certains pays de la région...

Burkina Faso

L’Internationale socialiste condamne l’attaque terroriste à Ouagadougou


16 JANVIER 2016


L’Internationale socialiste condamne vigoureusement l’attaque terroriste lancée hier soir à Ouagadougou, au Burkina Faso, qui a fait 28 morts de nombreuses nationalités différentes et dont Al-Qaïda au Maghreb islamique a revendiqué la responsabilité. Nos pensées vont aux familles et aux amis des victimes. Les forces de l’ordre ont libéré 126 otages au terme d’une opération pour reprendre le contrôle de l’hôtel ciblé par l’attaque, au cours de laquelle plusieurs terroristes ont été tués. L’Internationale socialiste exprime son entière solidarité avec le président Roch Marc Kaboré nouvellement élu qui est entré en fonctions en décembre dernier...

Mali

L’IS solidaire du Mali et du président Keita après l’attentat de Bamako


20 NOVEMBRE 2015


L’Internationale socialiste est profondément attristée par l’attentat barbare perpétré à Bamako aujourd’hui, qui a entraîné la mort de nombreux civils dans un hôtel de la capitale. Nos pensées et condoléances sincères vont à tous ceux qui souffrent et qui sont en deuil suite à ce lâche acte terroriste contre des personnes innocentes qui n’avaient aucune possibilité de se défendre. Cet attentat est aussi une attaque contre la démocratie et contre les efforts du gouvernement et du peuple malien pour faire progresser le pays. Le président Ibrahim Boubacar Keita est un leader qui fait la fierté de tous les membres de notre Internationale par son sens politique, son courage et son engagement à trouver une voie pour la paix, la démocratie et le progrès économique pour tous les habitants du Mali. ...

Burma

L’Internationale socialiste félicite San Suu Kyi et le NLD pour les résultats d’une élection historique


13 NOVEMBRE 2015


L’Internationale socialiste félicite chaleureusement Aung San Suu Kyi et la Ligue nationale pour la démocratie, NLD, pour sa victoire historique aux élections organisées au Myanmar le 8 novembre. Les résultats de ces élections, dans lesquelles près de 30 millions de personnes étaient habilitées à voter, montrent qu’avec 80 % des sièges contestés désormais déclarés, le NLD a déjà remporté plus que les deux tiers des sièges nécessaires pour choisir le Président et mettre un terme à plus de 50 ans de régime militaire. Ces élections, en dépit du rôle et de l’influence de l’armée, sont considérées comme le premier scrutin ouvertement contesté au Myanmar depuis 25 ans. En 1990, le NLD avait remporté une grande majorité aux élections nationales mais l’armée avait empêché Aung San Suu Kyi d’accéder à ses fonctions et l’avait contrainte à de longues périodes en assignation à résidence entre la date des élections et 2010...

France

L'Internationale Socialiste condamne les attentats terroristes commis à Paris

14 NOVEMBRE 2015

L’Internationale Socialiste est profondément choquée et attristée par la serie de terribles attentats terroristes qui ont eu lieu hier soir à Paris commis par Daech, qui ont fait 129 morts et des nombreux blessés. Nous présentons nos condoléances les plus sincères aux familles et amis des victimes, nous exprimons notre sympathie à tous ceux qui ont subi ces crimes odieux, et nous manifestons notre solidarité à toute la nation française à l’heure de faire face à ces évènements. L’Internationale Socialiste souligne son ferme appui et sa solidarité envers le Président François Hollande et son gouvernement qui ont pris des mesures fermes et décisives pour confronter le fléau de la terreur qui frappe la France et pour protéger ses citoyens...