Print this article   Email this to a friend

Ukraine

Conflit en Ukraine

16 septembre 2014

 
Original : anglais

Le Comité de l’Internationale Socialiste pour la CEI, le Caucase et la Mer Noire, réuni les 15 et 16 septembre 2014 à Astana, au Kazakhstan, a abordé la question de la résolution des conflits et de l’instauration de la paix dans la région, en prêtant une attention particulière au conflit en cours en Ukraine. Avec la participation de ses partis membres venus d’Ukraine et de la Fédération Russe, ainsi que de partis social-démocratiques d’autres pays de la région, le comité a évoqué et s’est mis d’accord sur la nécessité de mettre un terme rapide à ce conflit, et a émis la déclaration suivante.

La démocratie sociale a pour premier mandat d’être un mouvement pour la paix, et le Comité réaffirme que la paix est une condition préalable fondamentale au progrès et à la prospérité de l’humanité. L’avenir de la démocratie sociale dans la région de la CEI et ailleurs dépend de la prévalence de la paix. Les affrontements militaires et la destruction de vies humaines sont diamétralement opposés à tout ce que représente ce mouvement. Le Comité affirme qu’il est hautement prioritaire de réévaluer les causes de ce conflit, et d’examiner la manière selon laquelle les mouvements tels que l’Internationale Socialiste peuvent contribuer à mettre fin aux conflits ouverts tout autour de nous.

En Ukraine, comme partout ailleurs dans le monde, les considérations politiques doivent prévaloir sur la puissance militaire. Toutes les parties doivent reconnaître que la paix découle de l’engagement des hommes à régler les différends par des moyens non-militaires plutôt que bâtir une façade de paix basée sur le maintien d’un équilibre constitué de forces militaires et de menaces de destruction réciproques, comme tel était le cas dans le passé. Une paix de ce type nécessite un grand courage, l’identification des raisons véritables de l’affrontement et des manières dont ces griefs peuvent être résolus, au moyen de compromis et de négociations, de manière à éviter la perte de vies humaines et la destruction.

Une contribution essentielle de la démocratie sociale à cet égard est de poursuivre son travail visant à établir des États modernes, ouverts et démocratiques, en poursuivant le rôle historique des socio-démocrates en tant que bâtisseurs d’États.

En réaffirmant les normes et les principes qui constituent le fondement de la paix, et le nouvel ordre international que nous avons édifié au niveau mondial au cours des deux dernières décennies, nous devons renouer avec la coopération régionale dont la progression avait été notée ces dernières années, sur la base des intérêts mutuels et des interactions. De nouvelles possibilités s’ouvrent aujourd’hui à chacun des pays indépendants de la CEI, du Caucase et de la Mer Noire, tant au cœur de cette région qu’à l’échelle internationale, chacun de ces états s’étant établi au sein de la communauté internationale des nations. Une condition préalable à tout ceci, ici comme partout ailleurs dans le monde, est le respect de l’intégrité territoriale de chaque pays et de bonnes relations avec les pays voisins.

La mort de plus de 3000 personnes en Ukraine comme conséquence directe du conflit armé constitue une tragédie. La priorité la plus immédiate et la plus pressante est que le cessez-le-feu conclu par les parties à Minsk au début du mois soit maintenu. En outre, selon nous, les autres points de l’accord doivent être mis en œuvre aussi rapidement que possible, l’engagement d’un dialogue national inclusif revêtant une importance toute particulière, car c’est seulement ainsi que l’on parviendra à mettre un terme à la violence et à instaurer une paix durable. La récente proposition d’accorder une plus grande autonomie à certaines régions du sud-est de l’Ukraine ainsi que l’utilisation de la langue russe dans la vie privée et publique et dans l’enseignement constituent un exemple du type d’initiative qui sera nécessaire.

Selon nous, le rôle de tous les pouvoirs externes et de la communauté internationale relativement au conflit doit être guidé par l’objectif de sa résolution pacifique et rapide, en encourageant les parties à amorcer des négociations et en contribuant à instaurer un règlement définitif des différends entre celles-ci.

Il est impératif de reconnaître qu’au centre de ce conflit, se trouvent les Ukrainiens, qui, bien qu’ayant différents points de vue, doivent tous en subir les conséquences, et ce, aux quatre coins du pays. L’établissement de couloirs humanitaires sous observation internationale, visant à distribuer de l’aide, de la nourriture et du matériel médical à tous ceux qui en ont besoin en Ukraine, est une étape urgente nécessaire pour soulager les souffrances humaines dans ce pays.

La résolution du conflit en Ukraine revêt une importance primordiale pour le rétablissement des fondements de la paix et de la stabilité dans cette région. L’Internationale Socialiste demeurera par conséquent saisie de cette question et poursuivra le dialogue avec ses partis membres dans cette région.

 
_________________
 
 

 
woodman casting x Fakeagent girls do porn daily free porn

Prochainement

Réunion du Comité pour l’Amérique latine et les Caraïbes de l’IS
Montevideo
Uruguay
17-18 mai 2018

 

Réunion du Comité de l'IS pour la CEI, le Caucase et la mer Noire
St Pétersbourg
Russie
25-26 mai 2018

VENezUELA

 

Congrès des
partis membres

Rapport au XXV Congrès de l'IS


 

Finances de l'Internationale

Budget et comptabilité

Resolutions et Decisions du XXV Congres de l'IS


Elections

 

Paraguay
Élections générales
22 avril 2018

 

Gabon
Élections parlementaires
28 avril 2018

 

Rapport du Secretaire General




Résolutions et décisions du XXIV Congres




BÉLARUS

Les élections législatives n'apportent ni vraie démocratie ni réel changement


13 SEPTEMBRE 2016


Malgré l’élection de parlementaires de l’opposition, une première en vingt ans, les élections législatives au Bélarus n’ont pas apporté de véritable démocratie au peuple du pays. L’Internationale Socialiste renouvelle son plein appui et sa solidarité à tous ceux qui, au Bélarus, se sont engagés dans la lutte fondamentale pour la démocratie et les droits de l’homme. Le 11 septembre 2016, les citoyens bélarussiens se sont rendus aux urnes pour le scrutin législatif, dont les résultats sont désormais connus. Le nouveau parlement compte deux députés de l’opposition, les premiers à être élus depuis 1996, mais reste largement dominé par les partisans du président Alexander Lukashenko...

Gambie

L’IS dénonce la condamnation du chef de l’opposition en Gambie


22 JUILLET 2016


L’Internationale Socialiste dénonce et condamne fermement la peine de 3 ans d’emprisonnement prononcée contre Ousainou Darboe, chef de l’opposition du Parti démocratique unifié (United Democratic Party, UDP) de Gambie, un parti membre de l’IS, et 18 autres membres et sympathisants du parti, placés en détention arbitraire depuis le 16 avril 2016 après une manifestation pacifique. L’IS déplore profondément ce simulacre de justice et demande qu’ils soient immédiatement relâchés. Nous lançons également un appel à la communauté internationale d’unir ses forces pour dénoncer le régime dictatorial de Yahya Jammeh et demander la fin des violations constantes des droits de l’homme dans ce pays...

  • ♦ 23 août 2016
  • C’est avec une profonde tristesse que l’IS a appris le décès en prison d’Ebrima Solo Kurumah, membre de l’UDP ; le second événement de cette nature en cinq mois. L’IS appelle à une enquête approfondie de toute urgence afin d’établir les circonstances de cette mort tragique. L’Internationale Socialiste manifeste toujours une vive inquiétude pour la vie de tous les manifestants incarcérés, attendu que deux prisonniers politiques appartenant à ce groupe ont péri au cours des derniers mois.

Turquie

L’IS condamne la tentative de coup d’État et appuie la démocratie en Turquie


16 JUILLET 2016


L’Internationale Socialiste condamne la tentative de forces armées en Turquie, au cours de la nuit dernière et aux premières heures du jour ce matin, de reversement du gouvernement légitimement élu du pays. Notre organisation reprend à son compte et appuie pleinement les déclarations claires et sans équivoque des chefs du CHP et du HDP, membres de notre famille politique mondiale, alors que la tentative de coup d’État est en cours. Kemal Kılıçdaroğlu, chef du CHP, a déclaré que le pays a été victime de coups d’État par le passé et que ces événements ne devraient jamais se reproduire en Turquie...

venEZUELA

L'IS dénonce la déclaration d'inconstitutionnalité de la loi d'amnistie et réconciliation au Venezuela


12 avril 2016


L’Internationale Socialiste dénonce le grave mépris de la volonté souveraine du peuple vénézuélien et l’usurpation de pouvoir par la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême (TSJ) du pays suite à son annonce hier déclarant l’inconstitutionnalité de la loi pour l’amnistie et la réconciliation nationale qui avait été approuvée par une majorité à l’Assemblée nationale le 29 mars dernier. La victoire écrasante aux élections à l’Assemblée nationale début décembre 2015 se fondait sur une proposition claire aux citoyens...

La CEI, le Caucase et la Mer Noire

L’IS lance un appel à l’arrêt immédiat des affrontements entre les Azerbaidjanais et les Arméniens


04 AVRIL 2016


hostilités et affrontements qui se sont produits au cours des dernières 48 heures entre les Azerbaidjanais et les Arméniens, se soldant par la perte regrettable de nombreuses vies. Notre Internationale lance un appel pour un cessez-le-feu immédiat et un arrêt de ces hostilités, tout en rappelant la nécessité urgente de la reprise du dialogue dans le cadre du Groupe de Minsk, un organisme accepté par l’Arménie et l’Azerbaïdjan et reconnu par les organisations multilatérales, afin de résoudre par la négociation et conformément aux principes du droit international...

Ouganda

Soutenir la démocratie en Ouganda


22 FÉVRIER 2016


Ces dernières années, les peuples d’Afrique ont continué à progresser et à se rapprocher de la gouvernance démocratique dans un nombre important de pays de la région. Aujourd’hui, les habitants de ce continent sont de plus en plus nombreux à bénéficier de libertés et de droits, des conditions préalables au progrès, au développement et à la paix. Les membres de l’Internationale socialiste dans un grand nombre de pays d’Afrique ont été des protagonistes et des acteurs d’une période de changement qui a introduit de nouvelles opportunités et donné un nouveau visage à la vie politique du continent. Pourtant, l’autoritarisme, l'oppression et autres maux du passé s’attardent encore dans la vie politique de certains pays de la région...

Pakistan

Solidarité de l’IS avec le peuple du Pakistan


28 Mars 2016


L’Internationale socialiste exprime sa solidarité avec le peuple du Pakistan alors qu’il confronte le terrible attentat commis hier près de Lahore. Plus de 70 personnes ont trouvé la mort alors qu’elles passaient un dimanche après-midi au parc, dont de nombreuses femmes et enfants. Plus de 300 personnes ont également été blessées. Nous dénonçons avec force cet acte de violence, comme nous l’avons fait pour les autres attaques terroristes au Pakistan et ailleur. Nos pensées et condoléances vont aux familles et amis des victimes et notre compassion va à toutes les personnes blessées et traumatisées par cet attentat... 


COLOMBIE

  

Aux côtés de la Colombie pour la paix

 

Colombie

Aux côtés de la Colombie pour la paix


26 SEPTEMBRE 2016


L’Internationale Socialiste salue la signature historique de l’accord de paix entre le gouvernement de Colombie et les FARC aujourd’hui à Carthagène, mettant fin avec succès au processus engagé il y a plus de quatre ans à la Havane. Notre Internationale compte parmi ceux qui ont accompagné cet événement majeur, réitérant son soutien et son engagement en faveur de la paix en Colombie, aujourd’hui et pour la période de désarmement et de réconciliation de l’après-conflit.

PRISONNIERS POLITIQUES

PRISONNIERS POLITIQUES

Venezuela

Déclaration de l’IS sur le Venezuela


21 OCTOBRE 2016


L’Internationale Socialiste déplore profondé la décision adoptée hier, jeudi 20 octobre, par le Conseil national électoral (CNE) du Venezuela de reporter jusqu’à nouvel ordre judiciaire le processus de collecte des 20% de signatures requises pour activer le référendum révocatoire du gouvernement de Nicolás Maduro, prévu pour les 26, 27 et 28 octobre. Dans sa déclaration publique, le CNE fonde sa décision sur l’attachement à la Constitution et le respect des mesures préventives adoptées par les tribunaux pénaux de Valencia, San Fernando Apure, Aragua et Bolívar après avoir accepté les plaintes déposées pour fraudes électorales présumées contre les forces politiques membres de la Table de l’unité démocratique (MUD), qui comprend des partis membres de l’IS, dans le processus d’activation du référendum révocatoire...

SYRIE

L’Internationale Socialiste appelle à l’arrêt immédiat du bain de sang qui sévit en Syrie et aux efforts concertés de la communauté internationale pour mettre un terme au conflit


14 OCTOBRE 2016


Alors que le monde continue d’assister à la tragédie se déroulant en Syrie, l’Internationale Socialiste appelle à des efforts concertés et renouvelés de la part de la communauté internationale pour mettre fin au carnage et à la souffrance humaine qui se sont intensifiés suite à la rupture, le mois dernier, du bref cessez-le-feu en place pendant moins d’une semaine. Le peuple syrien est otage d’un conflit qui transcende son pays et dont la solution aujourd’hui se trouve surtout en dehors de ses frontières. Les chiffres publiés par les Nations Unies révèlent que près de 13,5 millions de Syriens ont actuellement besoin d’aide humanitaire...


Cookies de site Web

Nous utilisons des cookies pour suivre les visites sur notre site, nous ne stockons pas de données personnelles