Print this article   Email this to a friend

Comité spécial sur le monde arabe

Œuvrer pour garantir le succès des transitions démocratiques – le comité de l’IS sur le monde arabe se réunit à Istanbul

23-24 mars 2012

 
 Comité spécial de l'Internationale Socialiste sur le monde arabe
Istanbul, 23-24 mars 2012

 
DECLARATION
 
 Original : anglais
 
Le Comité spécial sur le monde arabe de l’Internationale Socialiste, réuni à Istanbul pour sa deuxième réunion les 23-24 mars 2012 pour discuter des façons pour renforcer les moyens d’action des acteurs progressistes afin de garantir le succès des transitions, a également abordé les crises humanitaires et politiques en Syrie; maintenir l’élan pour le changement; définir le cadre social-démocratique pour le succès des transitions et rehausser la coopération entre les sociaux-démocrates de la région.    
 
En ce qui concerne la Syrie, nous suivons avec angoisse et profonde consternation les massacres qui ont lieu quotidiennement alors que le régime d’Assad refuse d’accepter que le changement est inévitable. Nous sommes fermement du côté du peuple syrien dans leur lutte pour la démocratie et les droits de l’homme et condamnons les actions brutales du régime. Par conséquent, nous appuyons pleinement les efforts des Nations unies et de la Ligue Arabe pour une fin des massacres, pour la protection des vies des citoyens syriens et une réponse humanitaire que nous considérons comme un impératif fondamental.  
 
Nous soutenons les six points définis dans la déclaration présidentielle du Conseil de sécurité des Nations unies le 21 mars 2012 liée à la recherche d’un processus politique inclusif mené par la Syrie, mettre fin aux luttes et parvenir à la cessation de la violence armée, fournir rapidement de l’aide humanitaire, la liberté de circulation pour les journalistes dans le pays, et le respect de la liberté d’association et le droit de manifester de manière pacifique.   
 
Afin d’assurer un rôle efficace et décisif de la communauté internationale pour sauver des vies et pour mettre en œuvre sans délai les revendications démocratiques des citoyens en Syrie, nous appelons au Conseil de sécurité des Nations unies, et en particulier à la Russie et la Chine, d’agir conformément au sentiment général de la communauté internationale de protéger le peuple syrien.
 
En tant que sociaux-démocrates nous sommes convaincus que toute solution offerte devra éviter toute violence et devra ouvrir immédiatement la voie à des élections justes et libres en Syrie en tant qu’objectif ultime.
 
En ce qui concerne la nécessité de maintenir l’élan pour le changement, le Comité a pris note des travaux actuels de l’Assemblée constituante en Tunisie, présidé par Mustapha Ben Jaafar, leader du FDTL, parti membre de l’IS, et a fait appel à tous les acteurs politiques concernés d’assurer que les objectifs de la révolution démocratique soient remplis. Il est primordial que la nouvelle constitution reflète et reconnaisse les droits égaux et l’inclusion de gens de tous genres, toutes religions et ethnicités ainsi que minorités.
 
De même, concernant l’Egypte, le comité a souligné le besoin de garder vif l’esprit de la place Tahrir et les revendications du peuple qui ont fait avancer le mouvement pour le changement. Le comité a exprimé ses inquiétudes à propos des restrictions auxquelles des activistes démocratiques, blogueurs et membres de la société civile engagés dans le processus politique doivent faire face et s’attend à ce que les élections présidentielles prévues pour mai ou juin de cette année aient lieu dans des conditions libres et justes. Faire moins que cela serait une trahison des Egyptiens qui ont fait de tels sacrifices pour le changement.
 
Le comité salue la destitution d’Ali Abdullah Saleh, le souverain autoritaire du Yémen, après plus d’un an de manifestations populaires massives et d’exigences de démocratie. Nous félicitons le peuple yéménite et la réunion conjointe des partis (JMP) sur la mise en place des nouvelles autorités suite au vote pour un nouveau président, Abed Rabbo Mansour Hadi, et exprime son espoir d’un succès du dialogue national qui vient d’être  lancé pour trouver des solutions consensuelles aux problèmes urgents auxquels le pays fait face. 
 
 
Au Maroc, des élections ont eu lieu dans le nouveau cadre constitutionnel qui donne plus de pouvoir aux représentants élus. L’USFP, une force social-démocratique avec expérience et reconnue qui a choisi d’être en opposition, saisira les possibilités offertes par la nouvelle constitution pour obliger le gouvernement à rendre des comptes.
 
Les prochaines élections en Algérie seront une mesure pour les droits démocratiques et libertés du peuple algérien. Dans ce contexte, nous saluons la décision du Front des Forces Socialistes, FFS de participer au processus électoral après 15 ans d’abstention dû à un manque de confiance dans les conditions démocratiques. Notre Internationale suivra de près ces élections qui doivent être libres et justes.
 
Nous reconnaissons et soutenons la détermination du Président Abbas de tenir des élections palestiniennes cette année. Nous appelons aux acteurs politiques en Palestine d’assurer que cette condition démocratique fondamentale soit remplie et de permettre l’unité des institutions politiques palestiniennes, une nécessité pour la réalisation urgente d’un Etat palestinien viable et indépendant, et dans ce contexte nous nous réitérons les appels de l’IS à une fin de l’occupation israélienne du territoire palestinien et au retrait dans les frontières de 1967, incluant Jérusalem-Est.
 
Le comité est encouragé par les plans de tenir des élections pour une nouvelle Assemblée constitutionnelle le 20 juin en Libye. Dans ce contexte il est crucial que tous les Libyens et toutes les régions soient dûment représentés et inclus dans les processus de définition d’un futur Etat libyen démocratique.
 
Nous soutenons les revendications du Rassemblement des Forces Démocratiques et de ses alliés dans la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) en Mauritanie pour la mise en place d’un gouvernement de transition pour assurer que les élections parlementaires soient conformes aux standards démocratiques de transparence et d’équité. Tout aussi important pour la garantie d’élections libres est l’existence d’une Commission électorale indépendante et d’un véritable Conseil constitutionnel.  
 
La détention continue des activistes démocratiques arrêtés pendant les manifestations de l’année dernière à Bahreïn est inacceptable. Ebrahim Sharif, secrétaire général de la Société nationale pour l'action démocratique (Wa’ad) et tous les prisonniers politiques doivent immédiatement être remis en liberté. Les recommandations de la Commission d’enquête indépendante du Bahreïn doivent être mises en œuvre sans délai. Nous exprimons notre solidarité avec Wa’ad, ses membres et tous les démocrates au Bahreïn.  
 
Le comité exhorte le Maroc et le Front Polisario de continuer les négociations pour une solution pacifique et durable du conflit au Sahara occidental sous les auspices de l’ONU et réitère son soutien pour les droits du peuple sahraoui à l’autodétermination tel qu’exprimé par le Conseil de l’IS à Athènes l’année dernière. L’Internationale Socialiste continuera à travailler avec tous les acteurs en faveur de la démocratie et des droits de l’homme.
 
A la veille du sommet arabe qui aura lieu dans quelques jours à Bagdad, le comité transmet son soutien et sa solidarité au Président Talabani et au peuple irakien, condamnant sans réserve les récents bombardements visant d’innocents civils en Iraq. Ces attaques n’affaibliront pas notre résolution de nos membres dans ce pays à parvenir à la paix, la stabilité et la prospérité économique du peuple.
 
Notre Internationale, qui a été en contact et engagé avec les acteurs démocratiques de toutes les révolutions et soulèvements pendant les quatorze derniers mois et a élargi son cercle pour inclure des partis politiques et mouvements de 15 pays dans le monde arabe a continué à développer son plan pour des transitions démocratiques, justes, inclusives et durables qui doivent rester fidèles à leurs origines dans les aspirations des peuples de ces pays. 
 
Le succès de ces transitions sera évalué en fonction de leur capacité d’apporter des élections démocratiques libres et justes, la justice pour ceux persécutés sous les régimes autoritaires, des droits complets et libertés pour tous les citoyens, l’égalité des droits pour les femmes et les hommes en politique et dans la société et l’inclusion des femmes dans le gouvernement, l’égalité des droits pour les minorités, des institutions politiques ouvertes et transparentes pour créer les conditions pour un développement social et économique et des opportunités pour tous. Pour parvenir à ces fins, l’Internationale Socialiste continuera son partenariat et coopération avec tous ceux qui partagent ces objectifs, dans un réel esprit de solidarité, partageant les expériences de tous ceux dans notre mouvement qui ont mené et vécu des transitions réussies d’un régime autoritaire à la démocratie.            
 
 A la fin de leurs discussions, les membres du comité ont exprimé leurs profonds remerciements pour l’hospitalité du Parti du peuple républicain (CHP) envers tous les participants et ont exprimé leurs vœux de succès pour les efforts du parti pour assurer que la Turquie garantisse la liberté d’expression à tous ses citoyens et qu’elle respecte l’indépendance du judiciaire, une condition fondamentale d’un système politique démocratique, ainsi que dans leur avancée de leur vision social-démocratique d’une Turquie pour tous ses citoyens.
 
 
_____________________
 



Activités apparentées

Si vous recherchez une réunion antérieure, veuillez consulter la section BIBLIOTHEQUE.



Hd film izle film izle Online film izle Porno izle woodman castingx