Print this article   Email this to a friend

Egypte


L’IS soutient les revendications de la place Tharir pour un régime civil

23 novembre 2011

Les Egyptiens sont de nouveau dans les rues alors que des milliers de personnes se rassemblent sur la place Tharir du Caire, pour la cinquième journée consécutive, afin de dénoncer la lente transition du pays vers la démocratie.
 
Les manifestations, qui ont éclatées le week-end dernier, se sont depuis répandues dans les rues de la ville alors que les Egyptiens continuent d’exprimer leur colère contre le conseil militaire au gouvernement, dirigé par le maréchal Hussein Tantawi.
 
Plus de 30 personnes ont été tuées selon des rapports dans une série de combats avec les forces de sécurité dans des tentatives des militaires d’étouffer les manifestations. Depuis dimanche, les gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc ainsi que les munitions réelles ont été régulièrement utilisées dans les rues du Caire.

Cela fait à présent plus de neuf mois depuis que l’ancien Président égyptien Hosni Moubarak a été chassé du pouvoir. Dans le temps, les Egyptiens avaient eu la promesse d’une transition rapide vers un régime civil par le gouvernement militaire intérimaire, y compris l’engagement de rédiger une nouvelle constitution et de tenir des élections parlementaires.
 
Mais le progrès n’a avancé que lentement. Bien que les élections de novembre, dans lesquelles les Egyptiens commenceront à voter pour un nouveau parlement, sembleraient toujours avoir lieu, le programme de l’armée prévoit que les parlementaires auraient besoin de six mois pour terminer la nouvelle constitution. Les élections présidentielles n’auront lieu qu’une fois la constitution aura été approuvée par référendum. Bien que le Conseil suprême des Forces armées (SCAF) ait offert un nombre de concessions ces derniers jours, les manifestants dans les rues ne sont pas convaincus. 
 
Des acteurs clés en Egypte ont dit qu’il n’y avait pas de justification pour l’utilisation de la violence contre des manifestants légitimes, parmi eux le candidat présidentiel Amre Moussa, qui a appuyé une rapide transition à un régime civil, et le candidat présidentiel Mohamed ElBaradei, qui a décrit les événements sur la place Tahrir comme un ‘massacre brutal’ qui devait cesser.  
 
L’oppression et la violence continue dans les rues de l’Egypte ont été déplorés aujourd’hui par l’ONU, où Navi Pillay,  Haut Commissaire aux droits de l'homme aux Nations unies, appelé à une enquête rapide, impartiale et indépendante afin d’assurer que les responsables pour ces abus soient tenus responsables.  

En réponse à la dégradation de la crise, l’Internationale Socialiste reste vivement préoccupé par la situation en Egypte et par les méthodes répressives utilisées par les militaires au pouvoir contre les manifestants civils. Nous avons espéré, come tous les Egyptiens, de voir une nouvelle Egypte démocratique. Jusqu’à présent, cet espoir n’est pas devenu une réalité. Nous sommes solidaires avec la majorité de la nation égyptienne qui veut une transition rapide et pacifique à la démocratie. Un gouvernement élu équitablement devra être mis en place le plus vite possible afin de donner la possibilité à l’Egypte d’aller de l’avant en tant que véritable Etat démocratique.




Nouvelles connexes

En soutien de la démocratie et de l’unité nationale en Egypte

04 juillet 2013



Egypte - L’agenda démocratique inachevé

21 décembre 2012



Egypte : un nouvel avenir démocratique

14 février 2011



Pour un nouveau chemin pour l'Egypte

29 janvier 2011


 

Prochainement

Réunion du conseil 
de l'IS

Santo Domingo
République Dominicaine

28-29 janvier 2019

Presse

 

Revue de presse des dernières activités

 

 

        

 
 

IN MEMORiam

 
Maria Jonas
Secrétaire Générale de l'Internationale Socialiste des Femmes 1985-1995

1940 - 2018

IN MEMORIAM

    
Kofi Annan
1938 - 2018
L'Internationale Socialiste est profondément attristée par le décès de Kofi Annan, qui fut Secrétaire général des Nations Unies de janvier 1997 à décembre 2006, et rend hommage à sa vie, ses travaux et sa contribution à la paix et au multilatéralisme.

Congrès des
partis membres

VENezUELA

 

Resolutions et Decisions du XXV Congres de l'IS


Rapport au XXV Congrès de l'IS


 

Finances de l'Internationale

Budget et comptabilité

Elections

RD Congo
Élections présidentielles et législatives
23 décembre 2018

 

Résolutions et décisions du XXIV Congres




Rapport du Secretaire General




venezuela

L’IS salue la libération du prisonnier politique Manuel Rosales

02 JANVIER 2017

La libération de prison de Manuel Rosales, leader du parti Un nouveau temps, UNT, au Venezuela, membre de l’IS, a été chaleureusement saluée par l’Internationale Socialiste. Il avait été injustement emprisonné après son arrestation en octobre 2015, retournant au pays après six ans d’exil. Tout en célébrant sa libération, nous protestons vigoureusement contre les conditions imposées à sa libération, notamment le besoin de se présenter régulièrement aux autorités, et l’interdiction de quitter le territoire. L’Internationale salue son courage et sa force, et exprime tout son soutien et sa solidarité à sa famille ainsi qu’à ses amis et camarades...

IRAN

SI condemns terrorist attack against member party KDP-Iran


21 DECEMBRE 2016


The Socialist International firmly condemns the terrorist attack against the party headquarters in Arbil of the SI member Kurdistan Democratic Party, KDP-Iran, which took place on 20 December. The attack was carried out as party members were leaving a memorial ceremony honouring former party leader Abdulrahman Ghassemlou, who was assassinated in Vienna in 1989. Four party members, a member of the youth organisation and a security guard died in the attack and several others were seriously injured. Our International extends its deepest condolences to the families and comrades of those killed. The SI reiterates its strong solidarity with all members of the KDP-Iran at this difficult time.

PRISONNIERS POLITIQUES

PRISONNIERS POLITIQUES

Turquie

L’IS appelle au respect de la démocratie en Turquie et à la libération des leaders du HDP détenus

4 NOVEMBRE 2016

L’Internationale Socialiste déplore vivement l’arrestation ce matin de Selahattin Demirtaş et de Figen Yüksekda, co-présidents du Parti démocratique des peuples (Halkların Demokratik Partisi), HDP, un parti membre de l’IS, et la détention de 11 parlementaires du HDP, dans une nouvelle atteinte à la démocratie suite aux précédentes répressions et restrictions aux libertés et aux droits des citoyens de ce pays. Le HDP est le troisième plus grand parti politique en Turquie et a obtenu des sièges au parlement en juin 2015 en dépit du seuil existant de 10%, et une fois de plus lors des nouvelles élections de novembre 2015. En mai de cette année, l’immunité dont bénéficient habituellement les députés en cas de procédure judiciaire a été levée. Les membres du parti ont par la suite protesté contre les perquisitions répétées de leurs domiciles et bureaux...

 

Venezuela

Déclaration de l’IS sur le Venezuela


21 OCTOBRE 2016


L’Internationale Socialiste déplore profondé la décision adoptée hier, jeudi 20 octobre, par le Conseil national électoral (CNE) du Venezuela de reporter jusqu’à nouvel ordre judiciaire le processus de collecte des 20% de signatures requises pour activer le référendum révocatoire du gouvernement de Nicolás Maduro, prévu pour les 26, 27 et 28 octobre. Dans sa déclaration publique, le CNE fonde sa décision sur l’attachement à la Constitution et le respect des mesures préventives adoptées par les tribunaux pénaux de Valencia, San Fernando Apure, Aragua et Bolívar après avoir accepté les plaintes déposées pour fraudes électorales présumées contre les forces politiques membres de la Table de l’unité démocratique (MUD), qui comprend des partis membres de l’IS, dans le processus d’activation du référendum révocatoire...

SYRIE

L’Internationale Socialiste appelle à l’arrêt immédiat du bain de sang qui sévit en Syrie et aux efforts concertés de la communauté internationale pour mettre un terme au conflit


14 OCTOBRE 2016


Alors que le monde continue d’assister à la tragédie se déroulant en Syrie, l’Internationale Socialiste appelle à des efforts concertés et renouvelés de la part de la communauté internationale pour mettre fin au carnage et à la souffrance humaine qui se sont intensifiés suite à la rupture, le mois dernier, du bref cessez-le-feu en place pendant moins d’une semaine. Le peuple syrien est otage d’un conflit qui transcende son pays et dont la solution aujourd’hui se trouve surtout en dehors de ses frontières. Les chiffres publiés par les Nations Unies révèlent que près de 13,5 millions de Syriens ont actuellement besoin d’aide humanitaire...


COLOMBIE

  

Aux côtés de la Colombie pour la paix

 

Colombie

Aux côtés de la Colombie pour la paix


26 SEPTEMBRE 2016


L’Internationale Socialiste salue la signature historique de l’accord de paix entre le gouvernement de Colombie et les FARC aujourd’hui à Carthagène, mettant fin avec succès au processus engagé il y a plus de quatre ans à la Havane. Notre Internationale compte parmi ceux qui ont accompagné cet événement majeur, réitérant son soutien et son engagement en faveur de la paix en Colombie, aujourd’hui et pour la période de désarmement et de réconciliation de l’après-conflit.

BÉLARUS

Les élections législatives n'apportent ni vraie démocratie ni réel changement


13 SEPTEMBRE 2016


Malgré l’élection de parlementaires de l’opposition, une première en vingt ans, les élections législatives au Bélarus n’ont pas apporté de véritable démocratie au peuple du pays. L’Internationale Socialiste renouvelle son plein appui et sa solidarité à tous ceux qui, au Bélarus, se sont engagés dans la lutte fondamentale pour la démocratie et les droits de l’homme. Le 11 septembre 2016, les citoyens bélarussiens se sont rendus aux urnes pour le scrutin législatif, dont les résultats sont désormais connus. Le nouveau parlement compte deux députés de l’opposition, les premiers à être élus depuis 1996, mais reste largement dominé par les partisans du président Alexander Lukashenko...

Gambie

L’IS dénonce la condamnation du chef de l’opposition en Gambie


22 JUILLET 2016


L’Internationale Socialiste dénonce et condamne fermement la peine de 3 ans d’emprisonnement prononcée contre Ousainou Darboe, chef de l’opposition du Parti démocratique unifié (United Democratic Party, UDP) de Gambie, un parti membre de l’IS, et 18 autres membres et sympathisants du parti, placés en détention arbitraire depuis le 16 avril 2016 après une manifestation pacifique. L’IS déplore profondément ce simulacre de justice et demande qu’ils soient immédiatement relâchés. Nous lançons également un appel à la communauté internationale d’unir ses forces pour dénoncer le régime dictatorial de Yahya Jammeh et demander la fin des violations constantes des droits de l’homme dans ce pays...

  • ♦ 23 août 2016
  • C’est avec une profonde tristesse que l’IS a appris le décès en prison d’Ebrima Solo Kurumah, membre de l’UDP ; le second événement de cette nature en cinq mois. L’IS appelle à une enquête approfondie de toute urgence afin d’établir les circonstances de cette mort tragique. L’Internationale Socialiste manifeste toujours une vive inquiétude pour la vie de tous les manifestants incarcérés, attendu que deux prisonniers politiques appartenant à ce groupe ont péri au cours des derniers mois.

Turquie

L’IS condamne la tentative de coup d’État et appuie la démocratie en Turquie


16 JUILLET 2016


L’Internationale Socialiste condamne la tentative de forces armées en Turquie, au cours de la nuit dernière et aux premières heures du jour ce matin, de reversement du gouvernement légitimement élu du pays. Notre organisation reprend à son compte et appuie pleinement les déclarations claires et sans équivoque des chefs du CHP et du HDP, membres de notre famille politique mondiale, alors que la tentative de coup d’État est en cours. Kemal Kılıçdaroğlu, chef du CHP, a déclaré que le pays a été victime de coups d’État par le passé et que ces événements ne devraient jamais se reproduire en Turquie...

venEZUELA

L'IS dénonce la déclaration d'inconstitutionnalité de la loi d'amnistie et réconciliation au Venezuela


12 avril 2016


L’Internationale Socialiste dénonce le grave mépris de la volonté souveraine du peuple vénézuélien et l’usurpation de pouvoir par la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême (TSJ) du pays suite à son annonce hier déclarant l’inconstitutionnalité de la loi pour l’amnistie et la réconciliation nationale qui avait été approuvée par une majorité à l’Assemblée nationale le 29 mars dernier. La victoire écrasante aux élections à l’Assemblée nationale début décembre 2015 se fondait sur une proposition claire aux citoyens...

La CEI, le Caucase et la Mer Noire

L’IS lance un appel à l’arrêt immédiat des affrontements entre les Azerbaidjanais et les Arméniens


04 AVRIL 2016


hostilités et affrontements qui se sont produits au cours des dernières 48 heures entre les Azerbaidjanais et les Arméniens, se soldant par la perte regrettable de nombreuses vies. Notre Internationale lance un appel pour un cessez-le-feu immédiat et un arrêt de ces hostilités, tout en rappelant la nécessité urgente de la reprise du dialogue dans le cadre du Groupe de Minsk, un organisme accepté par l’Arménie et l’Azerbaïdjan et reconnu par les organisations multilatérales, afin de résoudre par la négociation et conformément aux principes du droit international...

Pakistan

Solidarité de l’IS avec le peuple du Pakistan


28 Mars 2016


L’Internationale socialiste exprime sa solidarité avec le peuple du Pakistan alors qu’il confronte le terrible attentat commis hier près de Lahore. Plus de 70 personnes ont trouvé la mort alors qu’elles passaient un dimanche après-midi au parc, dont de nombreuses femmes et enfants. Plus de 300 personnes ont également été blessées. Nous dénonçons avec force cet acte de violence, comme nous l’avons fait pour les autres attaques terroristes au Pakistan et ailleur. Nos pensées et condoléances vont aux familles et amis des victimes et notre compassion va à toutes les personnes blessées et traumatisées par cet attentat... 


Ouganda

Soutenir la démocratie en Ouganda


22 FÉVRIER 2016


Ces dernières années, les peuples d’Afrique ont continué à progresser et à se rapprocher de la gouvernance démocratique dans un nombre important de pays de la région. Aujourd’hui, les habitants de ce continent sont de plus en plus nombreux à bénéficier de libertés et de droits, des conditions préalables au progrès, au développement et à la paix. Les membres de l’Internationale socialiste dans un grand nombre de pays d’Afrique ont été des protagonistes et des acteurs d’une période de changement qui a introduit de nouvelles opportunités et donné un nouveau visage à la vie politique du continent. Pourtant, l’autoritarisme, l'oppression et autres maux du passé s’attardent encore dans la vie politique de certains pays de la région...

Internationale Socialiste